CAVALCANTI (G.)

CAVALCANTI (G.)
CAVALCANTI (G.)

CAVALCANTI GUIDO (1255 env.-1300)

Poète du dolce stil novo appelé par Dante «le premier de mes amis», Cavalcanti naît à Florence d’une noble famille guelfe. Il se mêle aux luttes politiques qui divisent alors la ville, prenant le parti des blancs; il est exilé à Sarzana en 1300. Malade, on l’autorise à revenir à Florence où il meurt presque aussitôt.

Il a dominé la jeunesse intellectuelle de son temps: Lapo Gianni, Dino Compagni, Cino da Pistoia... Ses amis, et plus tard Boccace, le décrivent comme un personnage courtois mais dédaigneux, solitaire, intransigeant, doutant même des vérités de la foi: l’ottimo laico , le parfait laïc. Son canzoniere , composé surtout de sonnets et de ballades (cinquante-deux poésies), ne reflète guère sa participation à la vie politique, mais plutôt son expérience sentimentale, liée à deux femmes: Giovanna et Mandetta. Il traite donc de l’amour, comme Guinizelli à qui il emprunte certaines idées fondamentales: le lien amour-noblesse où l’amour sert de révélateur à la vertu de l’amant, le thème de la femme angélique dont il fait la louange (comme dans la ballade Fresca rosa novella ); il ne s’en tient cependant pas qu’à la conception de Guinizelli. Pour lui, la dame aimée ne peut être qu’un idéal lointain, inaccessible, et cet amour-adoration n’a de fin qu’en soi: la dame n’est qu’une image parée de vertus, décevante et indigne de l’amour qu’on lui porte. L’amour exclut toute idée de possession matérielle et tout véritable rapport de communication. Cavalcanti examine, d’une part, la nature et le contenu de l’amour et, d’autre part, sa phénoménologie. Influencé par sa culture philosophique, il procède de façon scientifique, se voulant objectif: ainsi dans son texte doctrinal le plus célèbre, Donna me prega , où il établit une distinction entre les diverses puissances organiques, il fait de l’amour une force liée à l’âme sensitive, une force irrationnelle, bouleversante, destructrice. L’amant ressent d’abord les effets de l’amour dans son corps: les yeux, l’esprit, le cœur sont atteints. Tiraillé par des forces contradictoires, devenues personnages du drame qu’est le texte (l’Amour, la Pitié, la Mort, les Spiritelli , petits esprits personnifiant les facultés de l’âme), l’amant perd sa raison, son identité; l’amour le mène ainsi à la mort. Cavalcanti passe du bonheur à la mélancolie et au désespoir. Dans une ballade, Perch’i’non spero di tornar giammai , il mêle avec tendresse les deux motifs de sa poésie, extase et angoisse, pour s’adresser à sa dame et à sa «patrie» en se servant de l’écriture comme intermédiaire. Cavalcanti utilise habituellement un langage raffiné, précis, parfois hermétique mais puissant; la douleur et la violence se purifient au niveau du langage, qui reste choquant par son intensité et son vécu, caractères peu courants dans la poésie de cette époque.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cavalcanti — is an Italian surname, also common in Portugal and Brazil where is used by people of ancient Italian origin. In Italy, Portugal and Brazil the variant Cavalcante is also used. It may refer to:* Alberto Cavalcanti (1897 1982), Brazilian film… …   Wikipedia

  • CAVALCANTI (A.) — Alberto CAVALCANTI 1897 1982 Né Alberto De Almeida Cavalcanti à Rio de Janeiro, ce jeune esthète, qui a fait en Suisse des études de droit et d’architecture, se mêle à l’avant garde parisienne des «années folles», collaborant avec Fernand Léger… …   Encyclopédie Universelle

  • Cavalcanti — ist der Nachname folgender Personen: Alberto Cavalcanti (1897–1982), brasilianischer Filmregisseur und Filmproduzent Guido Cavalcanti (1255–1300), italienischer Dichter Tiago Fernandes Cavalcanti (* 1984), brasilianischer Fußballspieler …   Deutsch Wikipedia

  • Cavalcanti — Cavalcanti, 1) Guido, geb. im ersten Dritttheil des 13. Jahrhunderts, italienischer Dichter u. Philosoph, war Haupt der Ghibellinen u. st. 1300 in Florenz; er dichtete unter andern De natura et motu amoris venerei, Vened. 1498 (italienisch mit… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cavalcánti — Cavalcánti, 1) Guido, ital. Dichter, Sproß eines alten florentinischen Hauses, geb. um 1255, gest. 27. oder 28. Aug. 1300 in Florenz an den Folgen eines Fiebers, das er sich, wegen hervorragender Teilnahme an einem Bürgerkrieg auf einige Zeit… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cavalcánti — Cavalcánti, Guido, ital. Philosoph und Dichter, aus Florenz, gest. das. 1300, Freund Dantes, Guelfe; schrieb Kanzonen (»Donna mi prega«, neu hg. 1890), Balladen u.a., »Rime« (1881). – Vgl. Salvadori (1895) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Cavalcanti — Cavalcanti, Guido, gest. um 1300 zu Florenz, lyrischer Dichter, Freund Dantes u. wie dieser Ghibelline. Seine Gedichte »Rime« wurden zuletzt 1813 zu Florenz herausgegeben. – C. Giovanni, Verfasser »der Florentinischen Geschichten von 1420–52«… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Cavalcanti — Cavalcanti, Guido …   Enciclopedia Universal

  • Cavalcanti — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Alberto Cavalcanti (Rio de Janeiro, 6 février 1897 Paris, 23 août 1982), de son vrai nom Alberto de Almeida Cavalcanti, est un scénariste, directeur… …   Wikipédia en Français

  • Cavalcanti — I Cavalcạnti,   florentinische Patrizierfamilie. Die Cavalcanti nahmen seit dem 12. Jahrhundert als Guelfen Anteil an der Regierung von Florenz, mussten im 14. Jahrhundert mehrmals emigrieren und gelangten als Parteigänger der Medici neuerlich… …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”